Guide | Clés dynamométriques
Choisir clés dynamométrique

Quelle clé dynamométrique choisir pour une voiture ?

Sommaire

La clé dynamométrique est un outil qui s’est fréquemment utilisé chez les mécaniciens et plusieurs autres professionnels. Elle est indispensable pour réussir à avoir un serrage au bon couple. Cela est essentiel, notamment dans les engins mécaniques comme les voitures dans la mesure où un serrage adéquat limite le jeu entre les pièces. Cela empêche par la même occasion la dégradation rapide des vis, la surchauffe et de potentiels déplacements des différentes parties assemblées, pouvant causer l’endommagement d’une machine. Si vous souhaitez savoir comment choisir une clé dynamométrique, nous vous expliquons ici tout ce dont vous avez besoin.

Définition : qu’est-ce qu’une clé dynamométrique

La clé dynamométrique est un indispensable dans la boîte à outils des mécaniciens. Contrairement à une clé classique, elle offre un serrage précis des écrous et des boulons à une valeur de couple prédéterminée. En savoir plus sur le rôle d’une clé dynamométrique.

Ainsi, elle permet une fixation à la bonne tension, et prévient des dommages possibles causés par un serrage excessif ou insuffisant grâce à une jauge indiquant la quantité de couples appliquée. Par conséquent, c’est la garantie de la sécurité dans l’assemblage, et d’une meilleure performance des équipements mécaniques. Elle est prévue pour une variété d’applications pour une utilisation dans le domaine automobile ou industriel.

Comment choisir une clé dynamométrique ?

L’achat d’une clé dynamométrique peut sembler simple et pourtant, il est parfois difficile de s’y retrouver. Puisque c’est un outil de précision, il vous faudra prendre en compte certains facteurs clés qui détermineront sa justesse, son confort d’usage et aussi sa durabilité. C’est ce que nous verrons dans cette partie.

La marque

Pour un instrument aussi important qu’une clé dynamométrique, il est conseillé de sélectionner une marque en qui vous pouvez avoir confiance. Il en existe plusieurs de bonne qualité et le choix dépend principalement de vos préférences. Vous pouvez retrouver sur notre site des constructeurs de renom dans le domaine de l’outillage comme KSTOOLS ou KRAFTWERK. Ce sont des marques dont la fiabilité n’est plus à démontrer étant donné la qualité et le professionnalisme qu’elles mettent dans la fabrication de leurs outils.

Le prix

Sur notre site Internet, les clés dynamométriques sont disponibles à des tarifs variant de quelques euros à plusieurs centaines selon le type que vous choisissez. Ce qui différencie leurs prix est le nombre d’options présentes ou le fait qu’elles soient vendues avec un kit ou non. Si cela vous est envisageable, il est préférable de ne pas faire de concessions sur les options pour une raison de prix. Un outil un peu plus perfectionné peut vous permettre d’atteindre un niveau de précision beaucoup plus élevé.

La qualité

Il est aussi conseillé d’opter pour une clé de bonne qualité. Cela vous permet d’éviter un serrage inefficient pouvant exposer vos pièces à des dommages pourtant écartables, mettant en péril votre projet d’assemblage. Une clé dynamométrique de mauvaise qualité peut également s’abimer facilement, vous coûtant beaucoup plus cher sur le long terme étant donné que vous serez obligé d’en acheter un nouveau rapidement.

La précision

Les clés dynamométriques ont pour la plupart une certaine tolérance sur la précision du couple affiché. C’est-à-dire que le couple de serrage aura une marge d’erreur selon le modèle allant environ de 5 % à moins de 1 % pour les plus précis. Plus la tolérance est faible, plus la clé affichera un couple se rapprochant des mesures idéales.

La plage du couple de serrage

L’un des points les plus importants dans le choix d’une clé dynamométrique est la plage du couple de serrage. Le couple de serrage est la force appliquée au bras d’un levier d’une longueur donnée (ici le bras de la clé), qui est exprimée en Newton mètre (Nm). La force en question est aussi nommée force de précharge, qui est la pression créée par le serrage de la vis. Elle doit être précise afin d’éviter un desserrage si elle est trop basse ou une déformation des pièces si elle est trop élevée.

Cette plage de couple dépend généralement de la taille de la clé. Les modèles les plus petits ont une force de 4 à 22 Nm, avec un carré de réception de douille variant de ¼ à 3/8 pouces. Ce type de clé convient à un usage quotidien pour des couples faibles. Les modèles de taille moyenne auront plutôt entre 17 et 34 Nm pour un carré de réception de ½ pouces. Ils sont essentiellement employés dans la réhabilitation de moteurs automobiles. Les clés les plus imposantes ont une force pouvant aller jusqu’à 1300 Nm et sont principalement utilisées pour les camions, les machines industrielles et agricoles… Elles ont un carré de ¾ pouces.

Le confort d’utilisation

Pour une clé qu’on utilisera assez souvent, il est préférable d’opter pour une avec un manche ergonomique. Il vous permet un meilleur confort de manipulation et une meilleure prise en main de l’outil. Certains peuvent aussi être télescopiques pour que vous puissiez appliquer une force de serrage plus élevée par effet de levier.

La durabilité

Afin d’avoir une clé qui ne casse pas à la moindre pression, choisissez en une faite dans du métal. Évitez le plastique pour une meilleure durabilité de vos outils. N’oubliez pas aussi que l’endroit où vous rangez la clé dynamométrique va impacter sur ses performances, notamment celles de son étalonneur.

Les différents types de clés dynamométriques

La clé dynamométrique à faisceau d’entraînement

Ce type de clé a été à l’origine créé en Australie et existe depuis plus 50 ans et est l’un des plus durables. Il fonctionne par l’application d’un couple à un faisceau d’entraînement plutôt qu’à un ressort hélicoïdal, prolongeant fortement sa durée de vie. Elle a aussi une grande précision malgré sa conception simple. Son seul inconvénient et qu’elle n’arbore souvent pas de tête à cliquet et ne peut être utilisée que dans un sens pour le serrage des écrous et des boulons. Certains produits permettent la mise en place d’un adaptateur à cliquet et un d’un adaptateur d’angle de couple pour plus de praticité.

La clé dynamométrique micrométrique

Cette clé est la plus couramment utilisée et la plus polyvalente que vous puissiez trouver. Le réglage de couple se fait simplement en tournant la poignée jusqu’à atteindre une mesure correcte. La rotation de la poignée permet de serrer le ressort à l’intérieur de la clé appliquant la force appropriée au boulon ou à l’écrou. Elle dispose d’un système de cliquet pour un serrage facile et un bruit distinct se déclenche une fois la force de serrage voulue atteinte. Une fonction de réinitialisation automatique est présente sur certains modèles pour que la pression sur le ressort s’arrête et s’assure que la clé est directement fonctionnelle. Étant donné qu’un ressort hélicoïdal est utilisé, il peut s’user au bout d’un certain temps et nécessite un recalibrage régulier. La qualité et la durabilité varient d’une marque à l’autre.

La clé dynamométrique à cadran gradué

Elle est considérée comme très précise par rapport à d’autres clés. Cependant, étant donné que le cadran peut être plutôt large, cette clé peut être assez difficile à utiliser dans une configuration d’assemblage assez étroite. De plus, il doit toujours être visible de manière à déterminer le couple appliqué. Il est indispensable de bien le ranger de sorte que le cadran ne soit pas endommagé.

La clé dynamométrique à cadran numérique

Ce type de clé est généralement très pratique, car elle permet de limiter le couple directement depuis un écran. Pour qu’elle puisse fonctionner, une jauge de contrainte, rattachée à une tige de torsion liée à un transducteur qui convertira la force en signal électrique qui sera ensuite affiché sur l’écran, ou sur un voyant LED. Un signal sonore peut d’ailleurs avertir l’utilisateur une fois que le couple voulu est atteint. Certaines clés possèdent même une puce qui mémorise les réglages de force pouvant être directement appliquées, et qui peuvent aussi être téléchargées dans une base de données si vous souhaitez tenir un registre. Cet outil professionnel est donc essentiel s’il y a un besoin d’audit.

La clé dynamométrique angulaire

Cette clé utilise l’angle de rotation plutôt que la force à elle seule pour beaucoup plus de précision. Ainsi, même si des forces parasites existent, le serrage se fait de manière uniforme sur toute la surface de la pièce d’assemblage. Elle est utilisée par exemple pour les joints de culasse qui nécessite un serrage correct pour éviter les distorsions. Ce type de clé possède en outre un écran numérique qui permet l’affichage des valeurs souhaitées et une programmation facile. Des voyants et des avertisseurs peuvent aussi être présents une fois l’angle et la force désirée atteints.

Quelle est la meilleure clé dynamométrique ?

Il est difficile de déterminer quelle est la meilleure clé dynamométrique, car cela dépend avant tout de l’utilisation que vous en faites. Néanmoins, si vous recherchez plus de précision et la quantité de force que vous voulez appliquer, il est toujours préférable d’opter pour une clé dynamométrique angulaire s’il correspond à vos besoins. Pour un usage beaucoup plus usuel et pour du bricolage ne nécessitant pas trop de force ni de précision, une clé dynamométrique micrométrique suffit amplement. Choisissez quand même un outil durable, et dont la marge d’erreur est inférieure à 4 %.

FAQ

Quelles précautions d’emploi pour une clé dynamométrique ?

N’utilisez pas n’importe quelle rallonge de bras pour les clés dynamométriques. Ne prenez qu’une rallonge conseillée par le constructeur sous peine d’endommager votre appareil. Évitez d’employer votre clé dynamométrique sur une vis déjà serrée à fond. Desserrez-la d’abord avec une clé normale pour ensuite la régler avec la dynamométrique.

Quand étalonner la clé ?

L’étalonnage, appelé aussi calibrage ou tarage de l’outil doit être fait périodiquement, approximativement tous les 5000 serrages. Généralement, la clé dynamométrique reste calibrée pour environ 2 à 3 ans selon son ancienneté.

Quelles sont les normes de serrage d’un boulon ?

Si vous doutez sur la force à appliquer sur un boulon, référez-vous aux normes établies par l’ISO898/1 NF E 25100 NF EN 20898-1. Sur les vis à tête hexagonale par exemple, un nombre correspondant à la classe de la vis y est inscrit, permettant de connaître son serrage correct. Pour d’autres pièces comme pour la culasse, les indications du constructeur sont directement à suivre pour éviter tout risque.

Combien de clés dynamométriques devrais-je acheter ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, cela dépend de l’activité que vous effectuez. Mais généralement, deux devraient suffire pour couvrir les plages les plus courantes à savoir 4 à 22 Nm et 17 à 34 Nm. Si en revanche vous travaillez avec des engins lourds tels des camions, prévoyez une plage beaucoup plus élevée.

Comment stocker ma clé dynamométrique ?

Une clé de bonne qualité est le plus souvent livrée avec sa boîte d’origine, qui suffit amplement pour la protéger. Optez pour un endroit à l’abri des fortes variations de température et de l’humidité. Pensez à régler au minimum de sa graduation votre clé et enlevez les piles pour un stockage sur le moyen ou le long terme.

créer un compte ave planet tools
Créez votre compte pro
Vous êtes un professionnel ? Bénéficiez d'avantages exclusifs en créant votre compte pro Planet Tools